Rouler pour recharger sa voiture

Recharger les batteries de sa voiture en roulant simplement sur l’autoroute ? Ce sera peut-être bientôt possible grâce à des recherches américaines !

Imaginez pouvoir rouler le long d’une route pavée tout en rechargeant la batterie de votre voiture électrique. Vous n’avez pas besoin de vous arrêter. Vous n’avez pas besoin de sortir de votre véhicule. On dirait de la science-fiction, non ? Eh bien, ce rêve pourrait bientôt devenir réalité, du moins dans l’État d’Indiana aux États-Unis. 

Le Département de transport de l’Indiana, l’Université Purdue du même État et la compagnie allemande Magment GmbH ont joint leurs forces pour tenter de développer un tel système. L’objectif ultime serait de créer des autoroutes qui feront le chargement sans fil de toutes les voitures électriques qui l’emprunteront.

Un plan en trois phases

Les deux premières phases du projet consisteront en l’évaluation de plusieurs prototypes de béton qui seront analysés et optimisés sur le campus de l’Université Purdue. Pour la troisième phase, le Département de transport de l’Indiana construira un site pour mettre à l’épreuve le béton qui aura été développé. 

La route bétonnée sur laquelle l’équipe de développement fera ses tests fera au moins 400 mètres de long. On y évaluera la capacité du béton à charger des véhicules lourds avec des moteurs opérant à 200 kilowatts et plus. Le lieu de ce site n’est pas encore déterminé. 

Une fois les tests complétés et l’efficacité du béton confirmée, un segment d’autoroute sera sélectionné et électrifié pour des tests à plus grande échelle. 

Un pas important vers l’avant

« Ce projet est une étape très importante que nous franchissons vers le futur des systèmes de chargement dynamique sans fil. Le projet marquera le standard de l’électrification efficace, durable et abordable », a indiqué le président-directeur général de Magment, Mauricio Esguerra. 

Le début du projet est prévu plus tard cet été. Si les résultats ne s’avèrent pas positifs, l’espoir de développer une telle technologie ne sera toutefois pas perdu. Une équipe de recherche de l’Université Cornell poursuit en effet le même objectif que sa consœur Purdue, en utilisant pour leur part des technologies développées par la NASA pour transférer des signaux d’information à travers l’espace. 

« Au fur et à mesure que la demande pour des véhicules électriques s’agrandit, l’infrastructure qui permettra l’utilisation continue de ces voitures doit évoluer. Le besoin d’innovation dans ce milieu est clair », explique le commissaire du département de transport de l’Indiana, Joe McGuinness. 

Les équipes de Purdue et de Cornell sont les premières à se pencher sur la question, mais elles ne seront sûrement pas les dernières. Avec les conséquences des changements climatiques, de plus en plus évidentes, la nécessité de créer des infrastructures durables et efficaces l’est tout autant. Des recherches à suivre attentivement, donc !

Les voitures de sport de luxe passent à l’électrique

Certaines marques de voitures mythiques évoquent la vitesse et des moteurs vrombissants. Eh bien, sachez qu’elles se convertissent toutes à l’électrique! Petit tour d’une industrie du luxe en pleine révolution.

Ferrari, Lotus, Mazerati… des noms qui ont fait rêver des générations d’adeptes de voitures de sport. On se régalait à voir et à entendre leur moteur, à évaluer leurs cylindrées, à admirer leurs performances sur circuit.

Autre temps, autres mœurs. À l’heure où tous les constructeurs automobiles sont invités par les gouvernements, d’une part, et par un public plus soucieux d’environnement, d’autre part, à électrifier leur production, les prestigieuses voitures de sport n’ont guère le choix, elles aussi, de passer à l’électrique. Voici donc un petit aperçu de cinq marques mythiques dont la transformation n’a pas fini de nous étonner.

Poursuivre la lecture « Les voitures de sport de luxe passent à l’électrique »