Rançongiciels : comment les identifier et s’en protéger ?

Presque inconnus il y a seulement deux ans, les rançongiciels ou ransomware font maintenant partie de notre quotidien. Comment les distinguer et éviter de se faire prendre au piège ? C’est ce qu’un expert a expliqué lors de l’événement MTL Connecte.

En 2019, lorsqu’on évoquait le sujet de la cybersécurité avec des entreprises et des individus, la plupart d’entre eux connaissaient cette notion, mais ne jugeaient pas nécessaire d’y consacrer des budgets. Un pare-feu et un antivirus sur les ordinateurs, ainsi qu’un senseur pour éviter que les terminaux de données ne surchauffent, c’était largement suffisant à leurs yeux, puisque les stratagèmes d’hameçonnage étaient encore grossiers.

Un an plus tard, pandémie oblige, l’explosion du télétravail a engendré une amélioration notoire des technologies utilisées par les professionnels et les employés… mais aussi des techniques utilisées par les cybercriminels pour les prendre au piège. Il faut dire que presque du jour au lendemain, des données souvent concentrées à l’intérieur d’un même espace – par exemple, un parc d’ordinateurs de bureau – sont soudain devenues accessibles sur des ordinateurs, tablettes et cellulaires individuels disposant d’un wifi personnel.

Poursuivre la lecture « Rançongiciels : comment les identifier et s’en protéger ? »

Pourquoi et comment faire des pauses mentales au travail ?

Oui, les pauses mentales sont cruciales, quel que soit son emploi ! Aussi, quels sont les meilleurs moyens pour offrir à son cerveau des moments de détente ?

Les chiffres sur la santé mentale au travail sont devenus si préoccupants ces dernières années que le sujet revient souvent dans l’actualité. Aucun domaine n’est épargné, même pas le sport professionnel (pensons en 2020 aux joueurs du Canadien Carey Price et Jonathan Drouin, ou encore et à la gymnaste américaine Simone Biles).

Alors, à l’occasion de la journée mondiale de la santé mentale, nous avons choisi de parler des pauses mentales, une bonne solution pour éviter des problèmes majeurs. 

Poursuivre la lecture « Pourquoi et comment faire des pauses mentales au travail ? »

5 manières de soutenir la santé mentale de ses employés

La santé mentale est un sujet de plus en plus discuté en entreprise. Alors, voici comment, en tant qu’employeur, il est possible d’assurer le bien-être de ses employés. 

Depuis que nos vies ont été chamboulées par la COVID-19, les discours sociétaux sur la santé mentale ont évolué. On reconnaît de plus en plus l’importance de déconstruire les tabous entourant les problèmes de santé mentale. Les gestionnaires ou employeurs peuvent épauler leurs employés de plusieurs façons. Afin d’en savoir davantage sur cette question, nous avons rencontré Mélanie Turcot, CRHA.

Poursuivre la lecture « 5 manières de soutenir la santé mentale de ses employés »

Le Ford Ranger Splash est de retour !

Pour 2022, Ford fait plaisir aux amateurs du Ranger et joue la carte de la nostalgie en ramenant à la vie un de ses modèles chouchous des années 1990. 

Récemment, le constructeur automobile américain Ford, basé à Dearborn, a annoncé officiellement le retour de l’ensemble Splash sur sa camionnette Ranger 2022, pour les modèles FX2 et FX4. 

Cela prouve bien que la mode est cyclique, même dans un domaine comme l’automobile. Cette version moderne du Ford Ranger Splash présentée par Ford se déclinera en plusieurs variantes, avec un look aussi jeune et excentrique que celui de la première version. 

Poursuivre la lecture « Le Ford Ranger Splash est de retour ! »

Croyez-vous en la 2e chance ?

Mauvais choix, délits, casier judiciaire, probation. Quelle limite se fixent les employeurs du secteur automobile qui veulent engager des candidats au passé trouble ?

Ce n’est pas un secret, même si on n’ose souvent pas en parler librement : dans le domaine automobile, les travailleurs ayant déjà commis des infractions ne sont pas rares.

Ces délits sont très divers. Il peut s’agir de possession de drogue ou de petits vols à l’adolescence, pour lesquels on peut même avoir reçu un pardon. On peut aussi rencontrer des personnes aux prises avec des conflits familiaux complexes menant à l’intervention de la DPJ. Mais certains candidats présentent aussi des antécédents judiciaires plus graves, comme des vols ou des agressions à main armée, des crimes d’ordre sexuel, ou bien carrément des meurtres pour lesquels ils ont été emprisonnés.

Alors, quelle limite se donne-t-on quand on veut embaucher de tels candidats ? Nous avons mené notre enquête.

Poursuivre la lecture « Croyez-vous en la 2e chance ? »