La mort lente des petites voitures

Puisque la crise climatique est un phénomène bien connu, on pourrait croire que les voitures de petite taille auraient la cote… mais ce n’est pas le cas ! 

Crédit photo: Vietnam Securities Economic Magazine

Vous ne reconnaissez probablement pas le modèle présenté ci-haut. Voici le Honda WR-V 2023, un VUS sous-compact offert en Europe jusqu’en… 2023 ! 

Honda ne vendra en effet plus ses modèles sous-compacts en Europe, une tendance que l’on observe aussi en Amérique du Nord. Le marché automobile européen ne serait-il donc plus idéal pour les petites voitures non plus ? Les rues de ces villes ne sont pas plus larges qu’avant, pourtant, et l’essence sur place toujours chère. 

Ce phénomène nous amène à nous demander : pourquoi retire-t-on des catalogues les petites voitures à travers le globe, alors que la logique voudrait que ce soient les grosses qui disparaissent du marché ?

Les avantages des petits véhicules

D’un point de vue écologique, les petits véhicules présentent une belle option. Leur construction nécessite une quantité réduite de matières premières, et leurs moteurs sont généralement plus petits et moins énergivores. 

Au niveau du prix, les petits véhicules sont généralement ceux qui coûtent le moins cher. Avec la flambée des prix du carburant il y a quelques mois et le ralentissement de l’économie, les petites voitures devraient constituer un choix populaire. 

Finalement, d’un point de vue pratique, les petits véhicules excellent dans des villes très populeuses. Stationnements en parallèle, petits espaces; elles sont parfaites pour ce genre de besoins.

Petites voitures = moins de profits

Du point de vue des consommateurs, il n’y a que des bénéfices associés aux petits véhicules. 

C’est plutôt du point de vue des constructeurs qu’ils posent problème.

Tout d’abord, les marges de profit effectuées sur ce type d’automobiles, moins équipées que d’autres en général, sont plus minces. En effet, plus les véhicules sont munis d’options, plus les profits sont intéressants. Bancs chauffants, système de conduite automatique, haut-parleurs de luxe dans l’habitacle, volant en cuir… Chaque option ajoutée rapporte de l’argent. 

Ensuite, les petits véhicules ne cadrent plus dans l’image de marque idéale pour les constructeurs automobiles. En effet, ils n’ont jamais été associés avec la richesse ou le succès aux yeux des amateurs, si bien que les marques souhaitent proposer des modèles un peu plus luxueux. 

Finalement, les constructeurs ont remarqué qu’ils peuvent tout simplement vendre plus cher des VUS utilisant les mêmes plateformes que les voitures sous-compactes, avec des coûts de production assez similaires pour les deux types de véhicules. Au final, les gros véhicules sont donc tout simplement plus rentables, si bien que la pression des investisseurs s’accentue pour éviter les pertes engendrées par l’offre de petits véhicules comme des sous-compactes. 

Il y aurait donc une logique de profit pure et dure derrière la raréfaction des petits modèles sur le marché. Par conséquent, à moins que les consommateurs ne réagissent, ce seront eux les grands perdants de ce virage commercial.

Un avenir sombre pour les transmissions manuelles ?

Alors que l’on prédisait une mort lente aux transmissions manuelles, Honda choque l’industrie en accélérant cette disparition.

La situation ne risque pas de s’améliorer pour les adeptes de la clutch. Cette semaine, lors d’une conférence de style table-ronde donnée au Japon, le PDG de Honda, Toshihiro Mibe, et l’ingénieur en chef de l’électrification de la marque, Shinji Aoyama, ont confirmé qu’ils ne comptaient pas combiner transmissions manuelles et moteurs électriques dans un même véhicule. Pas maintenant… ni jamais.

On se rappelle qu’en octobre 2021, le constructeur japonais avait annoncé qu’il comptait électrifier entièrement sa flotte d’ici 2030. Tiens donc ! Il n’y aura donc plus un seul véhicule manuel offert par Honda passé les huit prochaines années ? Après tout, Honda doit une bonne partie de son succès à la fiabilité et la qualité de ses transmissions manuelles. Il est par conséquent curieux d’observer que l’entreprise compte cesser complètement la production de ses transmissions manuelles légendaires.

Et si ce pilier du levier d’embrayage laisse tomber les manuelles, qu’arrivera-t-il à cette technologie préférée des amateurs de conduite sportive ? Il semblerait que des options se dessinent.

Poursuivre la lecture « Un avenir sombre pour les transmissions manuelles ? »

Les débuts de l’hyperpersonnalisation sur le marché de l’automobile

Non, vous ne rêvez pas ! Les modèles de plusieurs constructeurs automobiles se multiplient pour répondre aux besoins ciblés des consommateurs.

Cela semble un peu irréel, mais c’est vrai. Dodge, comme d’autres constructeurs, offrira pas moins de 18 versions différentes de ses modèles 2022 et 2023 du Dodge Challenger : SXT (303 CV), GT (303 CV), R/T (372 CV), R/T Shaker (372 CV), R/T T/A (372 CV), R/T Scat Pack (485 CV), R/T Scat Pack Shaker (485 CV), R/T Scat Pack 1320 (485 CV), R/T Scat Pack T/A (485 CV), R/T Scat Pack Widebody (485 CV), R/T Scat Pack Shaker Widebody (485 CV), R/T Scat Pack T/A Widebody (485 CV), Hellcat (717 CV), Hellcat Widebody (717 CV), Hellcat Redeye (797 CV), Hellcat Redeye Widebody (797 CV), Jailbreak (797 CV), Super Stock (807 CV)

Bien que cette liste soit longue théoriquement, il faut noter qu’elle ne présente en réalité que 4 motorisations distinctes: un moteur V6 de 3.6L (SXT et GT), un moteur 5.7L (RT), un moteur de 6.4L (RT Scat Pack) et, le dernier mais non le moindre 6.2L surcompressé (Hellcat). 

Poursuivre la lecture « Les débuts de l’hyperpersonnalisation sur le marché de l’automobile »

Toyota Crown 2023 : quelle place occupera-t-elle dans l’alignement de Toyota ?

Toyota a dévoilé le 15 juillet dernier son nouveau bébé : une gamme complète d’automobiles de luxe, les Crown. Comme leur nom l’indique, ces véhicules représenteront la couronne de l’offre de Toyota sur le marché nord-américain. 

On pense tout d’abord à la défunte Toyota Cressida. Puis à celle qui l’a remplacée, la Toyota Avalon. Et aujourd’hui, c’est au tour de cette dernière de céder sa place à la prochaine génération de véhicules plus intelligents, moins polluants et au look encore plus futuriste.

Mais ne vous réjouissez pas trop vite ! Trois des quatre modèles dévoilés ne seront pas disponibles pour les Nord-Américains. Ce n’est que la Crown Crossover qui fera le voyage jusqu’au Canada. 

Toyota USA a toutefois confirmé sur Twitter qu’il ne s’agissait pas d’un VUS (crossover), mais bien d’une berline. À voir qui dit vrai entre les divisions américaines et japonaises de Toyota… 

Poursuivre la lecture « Toyota Crown 2023 : quelle place occupera-t-elle dans l’alignement de Toyota ? »