Employé toxique : que faire ?

À la loterie du travail, c’est immanquable, il y a toujours un ou plusieurs éléments toxiques dans une équipe. Par contre, on peut les identifier et les gérer. Voici la marche à suivre.

Soyons honnêtes : que ceux qui n’ont jamais subi, directement ou indirectement, les conséquences de comportements d’une personne toxique au travail lèvent la main !

En vérité, des études réalisées auprès d’entreprises ont révélé que 96% d’entre nous ont déjà côtoyé ce type de personnes. Il y a donc lieu de croire que toutes les structures, des plus petites aux plus grandes, sont touchées par ce problème, qui peut miner l’ambiance, mais surtout nuire à l’harmonie et à la productivité d’une équipe de travail, en plus d’augmenter le taux de roulement des employés.

Alors, si vous êtes un entrepreneur ou un gestionnaire, il est temps d’agir ! Ou du moins de savoir comment gérer ce genre de personnes.

Poursuivre la lecture « Employé toxique : que faire ? »

5 actions pour aider son équipe à garder son niveau d’énergie à l’automne

L’approche de l’hiver est souvent dévastatrice en matière de rendement au travail. Comment lutter efficacement contre l’absentéisme, les congés maladie, la baisse de régime et la dépression saisonnière au sein de votre entreprise ? Voici cinq suggestions qui vous seront bien utiles !

On le sait, dès que les journées raccourcissent à l’automne, l’atmosphère change au travail. Le bureau et le garage se vident pour des raisons diverses – virus, absentéisme –, la fatigue se lit sur le visage de nos collègues, et le rendement escompté semble soudain difficilement atteignable.

Eh oui, la baisse d’énergie avant l’hiver n’est pas un mythe ! Mais il est possible d’y faire face, par contre, en aidant son équipe à traverser cette période. Comment procéder ? En posant quelques actions concrètes qui feront du bien aux employés et qui se traduiront, par extension, dans la bonne santé de votre entreprise. En voici cinq que nous vous invitons à adopter !

Poursuivre la lecture « 5 actions pour aider son équipe à garder son niveau d’énergie à l’automne »

Pourquoi faut-il se méfier des logiciels de recrutement ?

Présentés comme des outils capables de surpasser l’humain, les logiciels de recrutement ne semblent pas tenir leurs promesses. Alors oui ou non à un recrutement automatisé dans le secteur automobile ?

Lorsque des postes sont à combler dans une entreprise, il faut s’attendre à parcourir des dizaines, voire des centaines de CV, ou bien à investir dans un cabinet de recrutement. L’idée d’utiliser un logiciel de recrutement pour dénicher plus rapidement et à moindre coût des talents est donc très séduisante. Si bien que de nombreux outils du genre ont été développés au cours des dernières années pour répondre à ce besoin, à des prix très variables (de 150 à plus de 1000 dollars à l’achat ou sous forme d’abonnement annuel).

A priori, ces nouveaux outils virtuels constituent une vraie solution pour les entreprises, et une vraie manne pour les développeurs de logiciels. Après tout, optimiser le processus de recrutement grâce à un outil informatique est très pratique et fait gagner du temps. Il n’est donc pas étonnant que 95% des grands groupes utilisent déjà des logiciels de ce type.

Mais un outil automatisé est-il aussi efficace qu’un recruteur humain ? Peut-il vraiment remplacer les intuitions et la sensibilité d’une personne ? Plusieurs analyses semblent démontrer que ce n’est pas le cas. 

Poursuivre la lecture « Pourquoi faut-il se méfier des logiciels de recrutement ? »

Comment recruter et intégrer de nouveaux gestionnaires ?

Essentiels à la bonne marche et au développement des entreprises, les gestionnaires ne sont pas choisis au hasard, ni intégrés n’importe comment dans leurs fonctions. Quelles sont les meilleures pratiques pour faciliter leur arrivée et leur permettre de livrer leur plein potentiel ?

Techniquement, l’arrivée d’un gestionnaire dans une entreprise se fait de la même manière que tout autre employé. Mais son rôle s’avérera par la suite si important au sein de sa structure qu’il ne faut rien négliger, car les conséquences d’une mauvaise intégration seraient néfastes, voire désastreuses pour son employeur. On estime effectivement que si la personne quitte son emploi avant un an de travail effectif, la perte financière que ce départ occasionne équivaut jusqu’à 100% de son salaire annuel en raison de l’investissement et de la formation dont elle aura fait l’objet.

Poursuivre la lecture « Comment recruter et intégrer de nouveaux gestionnaires ? »

Ho-Ho-obligations!

Le temps des fêtes approche et vous vous demandez peut-être quelles sont vos obligations par rapport aux jours fériés. Cette année, Noël et le Jour de l’an tombent le vendredi. Devez-vous donc uniquement payer cette journée et demander à votre personnel de rentrer travailler les autres jours? Voici un petit guide pour vous aider à vous y retrouver!

Poursuivre la lecture « Ho-Ho-obligations! »