Évitez le syndrome de la réunionnite…Faites de vos réunions un succès

La « réunionnite » : plusieurs dirigeants souffrent de cette maladie destructrice, véritable gangrène organisationnelle. Bien que les rencontres entre employés aient leur raison d’être, encore faut-il y appliquer des règles claires et strictes pour qu’elles soient efficaces.
11010567_s

Pour être au sommet, il faut toujours viser le « TOP », soit définir un Thème, établir des Objectifs et avoir une bonne Préparation. Trop de réunions ont en effet perdu leur vocation première, soit de faire avancer un projet avec les acteurs directement impliqués au dossier. Poursuivre la lecture « Évitez le syndrome de la réunionnite…Faites de vos réunions un succès »

Usez de créativité pour fidéliser vos employés… sans vous ruiner!

La pénurie de main-d’œuvre qualifiée qui frappe l’industrie automobile engendre souvent une guerre ouverte pour l’acquisition de talents. La concurrence est féroce, ce pour quoi il faut non seulement savoir attirer les meilleurs éléments, mais, surtout, faire preuve de créativité afin de retenir ces « perles rares » qui sont déjà sous notre toit.

Comme la rémunération, y compris les avantages sociaux, sont sensiblement les mêmes d’une entreprise à l’autre, il faut dès lors miser sur d’autres facteurs qui motivent les employés. Dans plusieurs cas, il s’avère même souhaitable d’adapter son plan RH à chaque individu performant au sein de son équipe en fonction de ses propres attentes, objectifs, besoins et intérêts.

La flexibilité des horaires figure habituellement en tête de liste, car la conciliation entre les vies personnelle et professionnelle compte énormément de nos jours. Télétravail, horaires flexibles, et vacances additionnelles ne sont que quelques-unes des options possibles au menu. Poursuivre la lecture « Usez de créativité pour fidéliser vos employés… sans vous ruiner! »

L’importance d’obtenir l’autorisation d’un candidat avant de procéder à l’enquête pré-emploi dans l’industrie automobile

L’importance de bien évaluer un candidat avant son entrée en fonction est cruciale, car le processus de recrutement peut s’avérer fort coûteux. D’abord, le gestionnaire en charge du processus ne peut consacrer temps et énergie à ses tâches habituelles durant cette période. L’accueil, l’intégration et la formation d’un nouvel employé impliquent aussi un investissement plus ou moins important. Un échec à ce niveau peut de plus avoir un impact direct sur toute l’équipe qui devra prendre les bouchées doubles à la suite d’un départ soudain ou de compétences en-deçà des attentes.

Pour éviter ces résultats négatifs, la prise de références et l’enquête pré-emploi deviennent des outils indispensables. Quand elles sont faites dans les règles de l’art, les références révèlent le niveau de savoir-être et de compétences techniques du candidat. Quelles sont ces fameuses règles de l’art ? Elles consistent en un processus favorisant le maximum d’objectivité de la part de l’employeur contacté. Au lieu de demander à cette personne de nous parler de son ancien employé, on lui demande de nous donner son évaluation de compétences précises avec une note sur dix. De cette façon, on obtient une note faisant référence au candidat, sans toutefois que l’ancien employeur n’entre dans une complainte chargée de doléances subjectives.

De son côté, l’enquête pré-emploi révèle les antécédents civils et criminels du candidat. La vérification du permis de conduire résout quant à elle bien des soucis qui, dans l’industrie automobile, sont à la base de plusieurs de nos processus, épargnant à l’employeur de mauvaises surprises.

Il importe toutefois de demander d’abord et avant tout au candidat s’il nous autorise à prendre des références sur lui auprès de ses deux plus récents employeurs. Le droit au travail étant un droit essentiel, l’employeur qui souhaite procéder à la prise de références et à l’enquête pré-emploi doit faire signer un formulaire d’autorisation au candidat afin de ne pas porter préjudice à sa possibilité de travailler. Ceci protège du coup l’employeur de poursuites légales lourdes et coûteuses.

Références d’emploi dans l’industrie automobile: faites-le dans les règles de l’art!

Références d’emploi dans l’industrie automobile:  faites-le dans les règles de l’art!
Gestionnaires

C’est un fait connu : il n’est pas facile de trouver de la main d’œuvre ayant le savoir-être recherché. Bien que les compétences techniques soient facilement repérables, il n’en va pas de même pour les qualités humaines, nommées en ressources humaines comme le « savoir être ». Aucun directeur n’a envie de faire face à l’insubordination de son meilleur technicien et conseiller technique ! Poursuivre la lecture « Références d’emploi dans l’industrie automobile: faites-le dans les règles de l’art! »